AKAIKE Kazumasa

 L’équipe des pénalistes de l’Institut de sciences criminelles (ISC-EPRED/EA 1228) de la Faculté de droit et des sciences sociales de l’Université de Poitiers a reçu, en qualité de professeur invité, Monsieur Kazumasa AKAIKE du 4 février au 4 avril 2019.

Professeur au Centre de recherche sur la correction et la réhabilitation de l’Université Ryukoku de Kyoto (Japon) dont il a assuré un temps la direction, Monsieur AKAIKE est par ailleurs président de la Commission universitaire du doctorat en droit de son établissement, membre du Conseil d’administration de l’Association japonaise de sociologie criminelle et vice-président du Comité international des pénalistes francophones.

Auteur de très nombreuses publications attestant de son expertise sur le système pénitentiaire japonais ( – Discipline pénitentiaire en 2017 – Aumônerie pénitentiaire en 2017 – Le système pénitentiaire japonais en 2015, pour s’en tenir aux contributions les plus récentes), Kazumasa AKAIKE est également connu au Japon pour ses travaux de spécialiste du droit pénitentiaire comparé franco-japonais ( – étude de coopération française public/privé en 2015 – La peine privative de liberté : lire « Surveiller et punir » de Michel Foucault en 2016 – Recherche comparative franco japonaise sur la coopération public/privé et public/public pour les aides sociales à la réinsertion des délinquants 2015-2018 – Recherche comparative sur les politiques de soins, de santé et les droits de l’homme dans la médecine pénitentiaire 2018 2021). Après avoir été professeur invité au sein de l’ISC-EPRED en 2010 et 2013, le professeur AKAIKE vient d’effectuer un nouveau séjour à la Faculté de droit et des sciences sociales de Poitiers qui fut pour lui l’occasion de prononcer quatre conférences sur les sujets suivants :

La réforme de la santé au sein des établissements pénitentiaires japonais (6 février).

La conservation des preuves comme condition de la mise en liberté sous caution (11 février).

Le sens de la peine (1er avril).

L’affaire Carlos Ghosn (3 avril).

La venue de Monsieur AKAIKE à Poitiers à l’invitation de l’Université, de la Faculté et de l’ISC-EPRED perpétue une longue tradition d’échanges avec les pénalistes japonais initiée à la fin des années quatre-vingt-dix avec la venue régulière du professeur Yuji Shiratori, spécialiste de procédure pénale, alors issu de l’Université d’Hokkaido et désormais professeur à l’Université de Kanagawa, puis, plus récemment, avec la visite de Madame Mana SHIMAOKA professeure à l’Université d’Osaka et spécialiste de droit pénal général et spécial.

 

 

 

 

 

 

Recherche

Menu principal

Haut de page