DEVRESSE Marie-Sophie

L’équipe des pénalistes de l’Institut de sciences criminelles (ISC-EPRED, EA 1228) de la faculté de droit et des sciences sociales a reçu, en qualité de professeure invitée, Madame Marie-Sophie Devresse, professeure à l’École de criminologie et à la faculté de droit et de criminologie de l’Université de Louvain-la-Neuve (Belgique) après avoir été, de 2003 à 2008, maître de conférences à l’Université de Lille 1 en sociologie de la ville et de la déviance.

Membre du Centre de Recherche Interdisciplinaire sur la Déviance et la Pénalité (CRID&P) dont elle fut la directrice de 2012 à 2016, Marie-Sophie Devresse est une spécialiste de l’analyse des transformations contemporaines de l’action pénale, en particulier dans le domaine de l’exécution des peines : technologies de contrôle et de surveillance dans le cadre de la justice pénale et de la sécurité publique, innovation dans la peine, justice alternative. Elle a notamment effectué, à la demande du Ministère de la justice, une recherche sur la surveillance électronique des condamnés et co-dirigé une seconde étude relative aux régimes de détention et à la classification des détenus. Au-delà, elle s’intéresse aujourd’hui plus particulièrement à l’expérience de la justice pénale internationale pour les criminels de guerre après avoir longtemps travaillé sur les politiques publiques locales de sécurité à l’égard des usagers de drogue, des comportements à risque et des populations marginalisées.

Durant son séjour, du 15 octobre au 15 novembre 2017, Marie-Sophie Devresse a présenté quatre conférences :

– 19 oct. : « L’expérience de la surveillance électronique. Résultats de la recherche et perspectives »,

– 20 oct. : « La prise en compte du point de vue du justiciable dans l’analyse du processus de justice »,

– 13 nov. : « Approches marxistes en criminologie et impact de la crise économique sur la délinquance et son traitement »,

– 14 nov. : « Justice pénale internationale : apport des interviews des personnes accusées et jugées pour génocides et crimes contre l’humanité ».

Son premier séjour à Poitiers s’inscrit dans la longue et étroite collaboration entre l’ISC-EPRED et les pénalistes criminologues belges, de Louvain-la-Neuve et de Bruxelles. Plusieurs d’entre eux ont été précédemment accueillis en qualité de professeur invité, notamment Henri BOSLY en 2009, Dan KAMINSKI en 2011, Fabienne BRION en 2013 et Yves CARTUYVELS en 2016. Ces relations, initiées par Jean PRADEL et Henri BOSLY dès 1983, s’appuient, par ailleurs, sur la convention, signée avec Louvain-la-Neuve, de mobilité d’enseignements dans le cadre d’Erasmus+. Depuis 2016, une seconde convention a été passée avec l’École de criminologie de Louvain permettant des mobilités étudiantes sur le niveau Master.

 

Publications récentes de Marie-Sophie Devresse :

 

Rapport de recherche

DEVRESSE M.-S. (2016), Empirical research findings about prison litigation in Belgium, Rapport de recherche annexe au Belgian National Report on Prison Remedies, Prison Litigation Network, Action Grant, Commission européenne JUST/2013/JPEN/AG/4558, coordonné par Pr E. Santoro (Université de Florence) Louvain-la-Neuve, CRID&P (18p.).

 

Ouvrages/chapitres d’ouvrages

ADAM Ch., CAUCHIE J.-F., DEVRESSE M.-S., DIGNEFFE F. & KAMINSKI D. (2014), Crime, justice et lieux communs. Une introduction à la criminologie, Bruxelles, Larcier, 264p.

DEVRESSE M.-S. (2016), « La détention préventive sous surveillance électronique : vraie ou fausse bonne idée ? », in L. Aubert (dir.), La Détention préventive : comment sans sortir ? Bruxelles, Bruylant, pp. 143-160.

DEVRESSE M.-S. (2015), « Des affaires de stups, des affaires de sens », in K. Vanhaesebrouck, Ch. Guillain et Y. Cartuyvels (eds), Spectacle et Justice. Regards croisés sur la justice pénale belge, Louvain, Lannoo Campus, pp. 98-102.

 

Articles

DE GALEMBERT Cl. & DEVRESSE M.-S. (2016) (dir), Numéro spécial Déviance et Société, Vol. 40, n°4, « Réclusion et normativités ».

DE GALEMBERT Cl. & DEVRESSE M.-S. (2016), « Introduction : Normativités et réclusion en contexte de demande sécuritaire », Déviance et Société, Vol. 40, n°4, pp. 375-389.

DEVRESSE M.-S. & SCALIA D. (2016),  » Hearing Tried People in International Criminal Justice: Sympathy for the Devil?”, International Criminal Law Review, n°16, pp. 796-825.

DEVRESSE M.-S. (2014), « La surveillance électronique des justiciables », Courrier hebdomadaire du CRISP, n°227-228, 74p.

DEVRESSE M.-S., ROBERT L. & VANNESTE C. (2014), « Classifications et régimes dans les prisons belges », Revue de Droit pénal et de Criminologie, n°2, pp. 169-196.

DEVRESSE M.-S. et al. (2013) (dir), Numéro spécial Déviance et Société, Vol. 37, n°3, « Justice pénale et technologie. Vers une transformation de la régulation et des stratégies pénales ? ».

DEVRESSE M.-S. (2013) (dir), Numéro thématique des Annales de droit de Louvain, Vol. 73, n°2 sur L’exécution des peines.

DEVRESSE M.-S. (2013), « La gestion de la surpopulation pénitentiaire : perspectives politiques, administratives et juridictionnelles », Droit et Société, n°84, pp. 339-358.

DEVRESSE M.-S. (2013), « Introduction. Pour une approche interdisciplinaire de l’exécution des peines », Annales de droit de Louvain, Vol. 73, n°2, pp. 195-199.

DEVRESSE M.-S. & D. KAMINSKI (2013), « Surveillance électronique des justiciables. Sur le métier, cent fois l’ouvrage », Annales de Droit de Louvain, Vol. 73, n°2, pp. 227-244.

Recherche

Menu principal

Haut de page